Maladie de Rendu-Osler: études BABH, TACRO, TEMPO

  • L’étude BABH est coordonnée par le Dr Sophie Dupuis-Girod, coordinatrice du Centre de référence de la maladie de Rendu-Osler. Elle a pour objectif de tester l’efficacité et la tolérance du bévacizumab pour le traitement des hémorragies nasales sévères. L’essai est en cours: 10 patients sont inclus (ou sur le point de l’être) et 14 patients doivent encore être recrutés d’ici à septembre 2019. Pour participer, il faut être majeur, connaître des hémorragies sévères (épistaxis et/ou digestives) et avoir eu une transfusion d’un minimum de 4 culots dans les 3 mois qui précèdent l’inclusion.

 

Pour vous tenir informé.e.s, le Centre de référence publie régulièrement une newsletter sur l’essai BABH: retrouvez celle de décembre 2017 ici

 

 

  • L’étude TACRO est coordonnée par le Dr Sophie Dupuis-Girod. Elle a pour objectif de tester l’efficacité et la tolérance du tacrolimus 0,1% en pommade nasale pour le traitement des épistaxis. 24 patients sont inclus et 24 doivent encore lm’être d’ici à juin 2018. Pour participer, il faut être majeur et connaître des épistaxis supérieures à 5 mns par semaine.

 

Retrouvez la newsletter de TACRO de décembre 2017

 

 

  • L’étude TEMPO est coordonnée par le Dr Vincent Pitiot, du service ORL de l’Hôpital Edouard Herriot (Hospices civils de Lyon). Elle a pour objectif de tester l’efficacité du timolol en administration nasale pour le traitement des épistaxis. L’étude sera clôturée fin janvier, 58 patients ont été inclus.

 

En attendant les résultats prochains, retrouvez la newsletter de TEMPO de décembre 2017.

 

 

Pour plus de renseignements, contacter:

marjolaine.beaudoin@chu-lyon.fr

anne-emmanuelle.fargeton@chu-lyon.fr

 

 

 

Les commentaires sont clos.